Archéosite et Musée d'Aubechies | Grande Maison Gauloise
302
page-template-default,page,page-id-302,page-child,parent-pageid-286,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Grande Maison Gauloise (second Age du Fer)

L’Age du fer constitue la dernière étape de la Préhistoire avant la conquête romaine. Il est communément divisé en deux périodes. Celle qui nous intéresse est appelée la Tène. Elle commence vers 450 avant J.-C avec l’arrivée de populations celtiques, sans doutes venues du sud-est.

La première maison gauloise (1er siècle avant J.-C.) est une construction quadrangulaire dont l’une des principales originalités est son toit à trois pans. Elle se compose d’une seule grande pièce ainsi que d’un enclos pour les animaux. Cet habitat sert à abriter une famille au sens restreint du terme.

Au centre de la pièce unique se trouve le foyer. Celui-ci est légèrement surélevé et est bordé de chenets, pièces qui servent à soutenir les bûches dans le foyer. Ceux présentés ici sont en terre cuite et à tête de bélier. Ces animaux puissants ont pour fonction de protéger l’habitat. Observez également le chaudron de cuivre suspendu par une longue crémaillère (tige métallique servant à accrocher des récipients au-dessus du feu).

Face au foyer se trouve le four à pain. Celui-ci est semblable à ceux des périodes précédentes. Il est flanqué d’une meule à grain rotative composée de deux disques de granit.

Dans le fond de la pièce se trouve un métier à tisser vertical. Il s’agit d’un bâti en bois auquel sont suspendus des fils de laine qui forment la trame de l’étoffe. Ils sont maintenus en tension par des poids en terre cuite. Une barre horizontale et mobile permet de passer les fils de trame (horizontaux) entre les deux rangées de fils de chaîne (verticaux).

Enfin, il importe de noter la présence d’un tonneau, invention gauloise destinée à contenir la cervoise (cervesia), considérée comme l’ancêtre de nos bières actuelles, élaborée par les Celtes. Du point de vue des ingrédients employés, les textes anciens mentionnent l’utilisation du froment. Le breuvage était également aromatisé à l’aide de multiples ingrédients tels que le cumin, le gingembre ou encore le laurier.

Téléchargez notre brochure pour groupes!

Découvrez notre vidéo scolaire

Inscrivez vous à notre infolettre