Archéosite et Musée d'Aubechies | Habitat de l’Age du Bronze
298
page-template-default,page,page-id-298,page-child,parent-pageid-286,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Habitat de l’Age du Bronze

A l’âge du bronze, nous entrons dans un période de nouveautés avec le développement des voies commerciales, l’intensification du commerce, la spécialisation des métiers et donc l’apparition d’une hiérarchisation sociale marquée. L’usage de la pierre reste prédominant en raison de l’absence, dans nos régions, des matières premières nécessaires à l’obtention du bronze, alliage de 90% de cuivre et de 10% d’étain.

Reconstituée sur base du plan d’une maison découverte à Dampierre-sur-le-Doubs, en France (fouilles de 1967), la maison de l’âge du bronze (±1800 avant J.-C.) présente les mêmes caractéristiques qu’au néolithique : murs en torchis, toit de chaume et évents.
Cependant, des innovations apparaissent. Ainsi, sa structure est à abside (6 m de long sur 4 m de large). Son orientation nord-est/sud-ouest dépend de son emplacement à l’intérieur du village et du statut social de ses habitants.
Cette cellule désormais unifamiliale bénéficie d’un espace en terre battue réservé aux animaux et d’un plancher pour la partie habitée tandis que le foyer est délimité dans une cavité aménagée dans le sol. Des tenons et mortaises permettent l’assemblage du bois. Ces performances sont rendues possibles grâce à l’apparition de l’outillage en bronze (outils et armes).

Les fours à pain et à potier sont situés à l’extérieur, sous l’auvent. Les poteries en céramique, parfois rehaussées de décors peints en rouge ou en beige, et fabriquées selon la technique du colombin, ont maintenant un fond plat.

Téléchargez notre brochure pour groupes!

Découvrez notre vidéo scolaire

Inscrivez vous à notre infolettre